12/01/2004

...

Je me sens assez bizarre en fait... J'avoue que j'ai tjs bcp de mal à accepter ce qu'il a fait... J'ai à la fois un besoin énorme d'en parler et j'ai bcp de mal aussi...
En fait, ce n'est pas tant sa mort qui me choque mais la façon dont il l'a fait... il a fait ça sous l'emprise de la drogue... un mauvais trip qui a été bcp trop loin..... Il était contre le suicide, il n'étais pas comme ça..  Il a fait ça de façon théatrale, son meilleur ami l'a decouvert deux jours plus tard.. je n'ose meme pas imaginer la vision d'horreur,...
 
Alors je m'énèrve, contre un très bon ami à moi (qui était aussi un de ses meilleurs copains) car il laisse sous entendre qu'il ne faut pas trop parler du fait qu'il a fait ça sous l'emprise de la drogue... peut-être est ce parce que lui aussi à tendance à prendr ça, de temps en temps, pour agrémenter ses soirées, des trucs divers et en tout genre.. et ça me révolte, ça ne lui suffit pas de voir les conséquences qu'on ces trucs??!!! J'ai envie de lui foutre une paire de claques, de le secouer, il a déjà des idées assez morbides comme ça tout seul, pas besoin d'en rajouter...
 
L'enterrement devrait avoir lieu demain matin. j'ai examen à 18h mais il faut que j'y aie, ça me permettra peut-être de réaliser vraiment... parce que pour le moment c'est assez irréel..

10:04 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

j'ai vécu plus ou moins la même chose que toi il y a 10 ans quand mon cousin qui avait 20 ans à l'epoque s'est jeté d'une grue sur un chantier à louvain la neuve
j'ai vraiment eu du mal à comprendre et je crois que même maintenant j'ai encore du mal à accepter, mes parents ont fait l'erreur de me cacher les circonstances exactes de sa mort (mais j'ai quand même fini par savoir) et surtout je ne me suis pas assez exprimée sur sa mort à l'epoqueet sur ce que je ressentais ce qui a eu des consequences desastreuses sur moi par la suite, je regrette aussi enormement de ne pas avoir ete à l'enterement, je voulais y aller mais mes parents m'ont empêchée
alors n'hésite pas à en parler

Écrit par : daphnefraser | 12/01/2004

... Incompréhension, colère et tristesse. Impuissance aussi, j'imagine.
Je pense beaucoup à toi.

Écrit par : Diabola | 12/01/2004

Les commentaires sont fermés.