10/01/2004

...

Je suis triste, en colère et je pleure... parce qu'il était formidable, parce qu'il était toujours là pour tout le monde, parce qu'il avait ce petit grain de folie qui le caracterisait tellement bien, parce qu'il était d'une gentillesse incroyable, parce qu'il aimait faire la fête comme personne, parce qu'il n'avait que des idées saugrenues, parce qu'il était mon président de baptême, parce qu'il m'a fait rire des soirées entières, parce que je me suis disputée avec pour des bêtises, parce qu'il incarnait la guindaille tellement bien, parce qu'il était un de mes amis et que je ne lui ait pas assez montre, parce que j'ai toujours reporté le souper qu'on devait faire avec les autres, parce que c'était lui...
 
Et puis voilà, sans prévenir personne et sans dire au revoir, il a decide de partir... sans nous laisser un mot, sans rien dire..  Il a fait ça chez lui, tout seul alors qu'il suffisait d'un mot pour qu'on soit des dizaines à lui tendre la main..
Maintenant nous sommes des dizaines à le regretter, à s'en vouloir.. on aurait pu, on aurait du mais on n'a rien vu...
 
J'ai encore du mal à y croire.. Pas lui, ce n'est pas possible, je n'y crois pas, je ne veux pas y croire...
 
Il s'appellait Rouille ou Ben selon les circonstances et il était incroyable...
Sache qu'on te regrette et que l'on te pleure tous et que plus rien ne sera comme avant désormais.. il manquera toujours parmi nous le petit grain de folie...
Tu nous manqueras toujours... :-(

18:14 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

quoi te dire ptit cha..... si ce n'es qu'un ami de notre bande en a décidé aussi un jour... de partir... et que + de 10 ans après.... on parle toujours de ponpon avec malgré tout le sourire aux lèvres... car avant ce geste fatal.... c'est comme ça qu'il vivait.... le sourire aux lèvres.... Et ça nous a tous appris quelque chose car nous sommes encore 6 à nous voir régulièrement de l'époque... on a appris à se dire que l'on s'aimait.....
Je sais que ça fait mal.... mais cha la vie continue et ceux qui sont autour de toi, ils sont encore là pour les entendre les "je t'aime" qu'il ne faut pas hésiter à dire et à montrer car un jour il est parfois trop tard....
Je t'embrasse et pense fort à toi.

Écrit par : valou | 11/01/2004

Rien à ajouter... Valou a déjà tout dit. Juste ajouter que je pense à toi. Et que même si ça parait injuste ou égoiste, la vie continue, et doit continuer. Tout est éphémère, à notre petite échelle. Alors il faut vivre chaque jour. On ne peut pas se permettre le luxe de gâcher une journée...
A bientôt, p'tit Cha.

Écrit par : M | 11/01/2004

. "Il a fait ça chez lui, tout seul alors qu'il suffisait d'un mot pour qu'on soit des dizaines à lui tendre la main..
Maintenant nous sommes des dizaines à le regretter, à s'en vouloir.. on aurait pu, on aurait du mais on n'a rien vu... "

En général on ne voit rien. Les gens qui vont très mal cachent en général très bien leur probleme... On ne doit jamais s'en vouloir.

Écrit par : Gregory | 12/01/2004

Moi non plus, rien à ajouter... Courage...

Écrit par : J | 12/01/2004

... Hier matin, il y avait une messe pas loin de chez mes grands parents...cette messe était entre autre dédiée à une personne que j'aimais énormément:ma marraine. Il y avait 2 ans hier que j'enterrais ma marraine. Ma marraine s'est donnée la mort...j'étais en plein examen et en plus j'allais bientot fêter mes 21 ans. A ce moment, je lui en voulait terriblement...je me disais "mais enfin, pourquoi m'a elle laissé...". j'en voulais aussi à moi même et au reste de la famille car...comme toi, je n'ai rien vu venir...ou du moins pas à ce moment. Petit à petit, en apprenant à en parler avec mes parents, avec des amis...j'ai fini par comprendre pas mal de choses...je me suis aussi rendue compte que même les personnes les plus proches de vous, parfois, on ne les connait pas si bien...Et c'est avec le dialogue, avec le soutien des autres, avec le temps que j'ai fini par admettre son geste. Et maintenant, quand je pense à ma marraine c'est avec le sourire en me souvenant d'un moment qui m'a marqué. J'ai compris que là où elle est maintenant, elle surment bcp plus heureuse. C'est vraiment pas facile à vivre mais comme le disent les autres ...la vie continue. Il faudra apprendre à vivre avec et continuer de vivre pour ton ami...
Courage...je pense à toi.

Écrit par : Englishbob | 12/01/2004

Des mots... C'est tout ce que je peux t'apporter... Des mots pour te dire comme je te comprends... J'ai perdu 9 amis comme ça... oui... 9...

Sur ma commune, cette année, 10 ont choisi de nous quitter comme ça... 10 jeunes, 10 jeunes plein de rêves, plein d'avenir... Mais c'était leur choix.
Je ne sais pas si c'est la société actuelle qui met les jeunes sous pression au point de les faire craquer...

Pour Ben, garde le souvenir du guindailleur, des bons moments, des à-fonds, des gueules en terre, des fous rires et vos petits secrets... Ils seront toujours là pour toi ces petits moments là...
Parfois la vie nous amène à des extrémités fortes, des points de non retour...
Petite réflexion personnelle... Les 10 jeunes de ma commune qui ont choisi de parir sont tous des garçons... Et mes 9 amis qui ont aussi décidé de nous quitter sont aussi des garçons...
19 garçons qui étaient des vrais garçons, qui ne montraient pas leurs sentiments, qui n'ont jamais comme nous vidé leur sac... alors que des dizaines de personnes auraient tout fait pour eux...
Mais nous ne sommes pas là pour juger mais pour les aimer, leur envoyer des coeurs d'amour et leur pardonner...

Écrit par : Jozette | 12/01/2004

Les commentaires sont fermés.